• Bookish Follies

✒ Golden Sheep, tome 1 de Kaori Ozaki



🎸 𝕌𝕟𝕖 𝕒𝕞𝕚𝕖 𝕢𝕦𝕚 𝕡𝕝𝕖𝕦𝕣𝕖. 𝕁'𝕒𝕚 𝕦𝕟𝕖 𝕒𝕞𝕚𝕖 𝕢𝕦𝕚... ℚ𝕦𝕚 𝕡𝕝𝕖𝕦𝕣𝕖 𝕡𝕠𝕦𝕣 𝕞𝕠𝕚 🎸


Je ne saurais vous expliquer pourquoi j'ai été attirée par la couverture de cette nouvelle lecture.


Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance de Tsugu qui a déménagé de sa ville natale alors qu'elle n'était encore qu'en primaire. Cette dernière avait trois bons amis qu'elle a quittés à regret, mais avec qui elle espérait garder contact malgré la distance. Pour ce faire, ils ont décidé d'enterrer une capsule temporelle qu'ils n'ouvriront que dans sept ans et sept mois. Tsugu va revenir comme prévu après plus de six ans d'absence. Encore un déménagement... Elle pense reprendre sa vie là où elle l'a laissée. Mais elle va très vite se rendre compte que le temps peut être un ennemi et qu'il n'épargne pas les amitiés que l'on n'entretient pas. Ses amis ont changés... Ils ne sont plus du tout les mêmes. L'image qu'elle avait d'eux ne devient qu'un vague souvenir. L'amitié qu'elle éprouve pour eux est restée intacte, mais ce n'est pas du tout réciproque malheureusement.



J'ai été tout de suite charmée par ce premier tome. J'aime beaucoup les sujets qui y sont abordés et notamment le temps qui passe et qui parfois détruit les relations humaines. Les gens évoluent, changent et empruntent des chemins différents. C'est la vie malheureusement, mais cela laisse parfois des blessures profondes qui mettent du temps à cicatriser.



Voilà un aperçu de tout ce que l'on peut ressentir en lisant le premier tome de golden sheep. Dès les premières pages, on se fait happer par l'histoire et on est tenu en haleine tout au long de l'histoire. On se demande souvent ce qui a pu se passer pour que nos protagonistes se retrouvent dans une telle situation.



Vous l'aurez compris, j'ai passé un très bon moment avec cette lecture et c'est une très belle découverte pour moi.

1 vue0 commentaire