• Bookish Follies

✒ La boîte à musique, tome 1 : Bienvenue à Pandorient de Carbone et Gijé


Pour son huitième anniversaire, Nola, petite fille espiègle, reçoit de la part de son père Martin la boîte à musique de sa mère, Annah, récemment décédée. Cette boîte est un symbole pour la petite fille, mais très vite, la fillette croit voir des signes de vie à l’intérieur. Oui, elle ne rêve pas : quelqu’un lui fait signe et lui demande de l’aide. Dès lors, en suivant les instructions d’Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable… Le temps presse cependant, car Mathilda, la mère d’Andréa et de son frère Igor, est gravement malade… Que lui arrive-t-il ? Aurait-elle été empoisonnée ? L’eau serait-elle contaminée ? Rapidement, les soupçons se confirment. En urgence, les enfants vont s’occuper de Mathilda puis remonter la piste du pollueur sans vergogne… avant que Nola ne regagne sa vie dans son monde, aux côtés de son père.


 






J’ai découvert cette bande dessinée il y a plusieurs mois grâce aux réseaux sociaux et bien qu’au départ je pensais qu’elle était destinée à un jeune public je me suis bien trompée. En effet, cette histoire a le pouvoir de faire voyager n’importe quel lecteur et surtout de le faire rêver.


J’ai eu un réel coup de coeur pour les dessins. Au-delà du texte parfaitement écrit, les dessins sont juste sublimes et m’ont complètement fait chavirer. Je me suis d’ailleurs surprise à m’arrêter de longs moments sur certaines pages afin de scruter le moindre petit détail. On se retrouve plongé dans un monde fantastique plein de magie et de belles couleurs.

Je pense que ce qui m’a le plus séduit dans cette BD au-delà de l’histoire en elle-même, c’est que j’ai ressenti la même émotion qu’ en lisant les carnets de Cerise.


Dans ce premier tome, nous allons suivre Nola qui à la suite de la mort de sa mère se retrouve seule avec son père. Ce dernier va lui offrir, pour son huitième anniversaire, une boîte a musique. C’était celle de sa mère adorée. Mais un jour, Nola va découvrir une jeune fille dans cette boîte qui appelle au secours. En suivant les conseils de cette dernière, notre jeune héroïne se retrouve à Pandorient. Ce monde n’est apparemment pas inconnu pour sa défunte mère qui l’a visité plus d’une fois de son vivant.


J’ai aimé tellement de choses dans ce premier tome, mais j’ai eu un coup de coeur pour les personnages qui sont tous plus attachants les uns que les autres. L’histoire est touchante avec une bonne dose d’amusement. Les dessins sont fabuleux, je n’ai pas d’autres mots pour les décrire.


Un premier tome qui est un véritable coup de coeur et que je ne peux que vous conseiller que vous soyez grands ou petits, cela n’a pas d’importance, car je suis certaine que la magie opérera.

1 vue0 commentaire