• Bookish Follies

✒ Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa



Pour payer ses dettes, Sentarô vend des gâteaux. Il accepte d'embaucher Tokue experte dans la fabrication de an, galette à base de haricots rouges. Mais la rumeur selon laquelle la vieille femme aurait eu la lèpre étant jeune, met la boutique en péril. Sentarô devra agir pour sauver son commerce.







Cela faisait un moment que j’avais envie de découvrir ce roman et c’est chose faite ! Je l’ai lu lors d’une lecture commune organisée par @laurasreadings.


J’ai eu l’occasion de voir le film il y a un moment et je savais d’avance que ce roman allait me plaire. Si vous ne le savez pas encore, je suis vraiment une grande fan du Japon et de tout ce qui constitue sa culture . En refermant ce livre, je me suis sentie apaisée, et ce malgré les sujets difficiles qui y sont abordés. Ce roman est tellement doux et lent. Il est aussi très marquant émotionnellement parlant.


Au travers du quotidien des deux protagonistes de l’histoire, on découvre une partie historique du Japon et cela rend le roman très intéressant. On y découvre une partie sombre de l’histoire, une partie triste qui ne laisse pas indifférent.


J’ai beaucoup aimé le fait que l’on voyage au fil des saisons et que cela se fasse au travers de l’évolution des cerisiers qui sont situés en face de la boutique de dorayakis. On passe vraiment par toutes les saisons et les étapes de floraison de ces arbres. Cela nous permet également de voir la relation de Sentarô et Tokue évoluer.


J’ai beaucoup aimé la relation de Sentarô et Tokue. Leur relation va évoluer petit à petit. En effet, on commence par la répulsion qu’éprouve Sentarô face à Tokue et ses doigts tordus pour arriver à une amitié profonde et sincère. Cette rencontre changera à jamais la vision qu’à Sentarô de la vie.


Cette évolution va se faire en douceur et la plume de l’auteur y est pour beaucoup. La délicatesse de ce roman m’a touchée au plus profond de mon coeur. C’est une lecture qui remue et qui émeut en même temps.


Ce roman est un petit bijou. J’ai vraiment ressenti l’essence même du Japon dans cette histoire et il me suffisait de fermer les yeux pour y être transportée.


Un roman à découvrir absolument .

3 vues0 commentaire