• Bookish Follies

✒ Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens / Love, Simon de Becky Albertalli


Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement :


1/ Ils fréquentent le même lycée.

2/ Blue est irrésistible.

3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.)


Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Marin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…


 






Vous n’êtes pas passé à côté du phénomène de Love Simon. Moi non plus ! Cela faisait un moment que j’avais envie de découvrir ce roman sans jamais le faire. C’est la sortie du film qui m’a poussé à enfin lire ce livre. J’aurais réellement dû le faire plus tôt.


Dans cette histoire, nous allons suivre Simon un adolescent de seize ans qui est gay. Jusque-là, il n’y a aucun problème excepté que tout son entourage l’ignore totalement. Tout cela va changer le jour où Martin un autre collégien va tomber sans le vouloir sur ses mails et apprenne que Simon est homosexuel. Il décide de lui faire du chantage et le menace de tout révéler. Si les mails échangés entre Blue et Simon étaient révélés, ce serait la fin pour notre héros… Blue est le correspondant de Simon. C’est un garçon très mystérieux et nous ignorons quasiment tout de lui. Petit à petit, des sentiments vont naître entre Simon et Blue.

J’ai énormément apprécié que l’on ne reste pas centré sur le chantage de Martin, mais plutôt sur l’évolution des sentiments de Simon ainsi que de l’avancement de son acceptation par les autres. Beaucoup de mystère règne autour de cette histoire. J’ai également aimé passer du temps avec Simon et ses amis qui sont tous très différents les uns des autres.


En ce qui concerne la plume de l’auteur, je l’ai trouvée très agréable à lire. Elle est simple et familière, mais très addictive. C’est une plume vraie, réelle, criante de vérité. L’auteure aborde un thème qui n’est pas toujours facile à traiter et elle le fait avec beaucoup de pudeur et de délicatesse.


Vous l’aurez compris, j’ai adoré cette lecture qui se démarque fortement de ce que j’ai l’habitude de lire ou de croiser. Un roman que je vous conseille fortement de lire si ce n’est pas encore fait.

0 vue0 commentaire